A la rencontre de l’« autre » à Dijon

L’association Itinéraires Singuliers inaugure, mercredi 14 mars à Dijon, la deuxième biennale d’art singulier, conçue en 2012 autour de la collection d’art populaire contemporain de Luis Marcel, directeur de l’association L’art en marche. Depuis 1999, Itinéraires Singuliers questionne les rapports qu’entretiennent art et exclusion et offre à voir des formes artistiques à la marge, provenant de lieux de relégation tels la prison ou les hôpitaux psychiatriques. Un art envisagé dans sa relation au créateur – l’artiste crée pour se libérer, pour s’exprimer ou pour se construire un univers intime, à la recherche de sa propre identité –, mais aussi dans sa notion de « contre culture ». Au programme jusqu’au 8 avril : visites guidées, ateliers, journée d’étude, temps de rencontres, spectacles et projections.