Blast Theory primé par le Nam June Paik Art Center

Blast theoryFondé en 2009 à Yongin, en Corée du Sud, le Nam June Paik Art Center récompense tous les deux ans le travail d’un artiste ou d’un théoricien entrant en résonance avec l’œuvre de Nam June Paik (1932-2006), connu pour avoir mené des recherches entremêlant art et technologie, pour s’être intéressé à de nouvelles formes de communication, à l’interaction avec le public ou encore pour avoir exploré les liens entre la musique, la performance et les arts visuels. L’édition 2016 du Nam June Paik Art Center Prize récompense le collectif britannique Blast Theory. « Leur travail se démarque par une grande variété de modes d’expression et de média, tels le théâtre, Internet, le film, le jeu et, plus récemment, le champ des données scientifiques, relève le Coréen Soh Yeong Roh au nom du Comité de sélection. Depuis le milieu des années 1990, le groupe a emprunté la même trajectoire que celle de ces différents média, tout en s’appuyant sur une capacité d’analyse des plus fines. Je les définirais comme étant les poètes-média les plus contemporains de notre ère. Blast Theory met l’accent sur la narration elle-même plutôt que se focaliser sur les possibilités offertes par le médium choisi. Les récits qui en résultent sont à la fois ordinaires et typiquement britanniques. » La cérémonie de remise du prix, doté d’environ 47 000 euros, se tiendra le 2 février prochain au Nam June Paik Art Center. Une exposition du travail de Blast Theory sera proposée au public du centre d’art au cours du second semestre 2017. Visuel : Capture d’écran de la page d’accueil du site Internet de Blast Theory.