L’appel à la solidarité d’Asli Erdogan

A lire sur le site de RFI, une interview d’Asli Erdogan (photo DR). La romancière turque a été libérée de prison le jeudi 29 décembre, après avoir été détenue plus de quatre mois pour appartenance à une organisation terroriste car elle avait collaboré au journal prokurde, Ozgür Gündem« Chacun doit décider pour soi-même, conclut-elle. Mais je pense que la seule chose qui peut aider à changer la situation est la solidarité. Je veux lancer un appel. Où que vous soyez, quelles que soient vos convictions : pour défendre la liberté d’expression nous devons nous unir. Nous devons mener des campagnes pour ceux qui sont emprisonnés pour des raisons diverses. C’est la seule voie : être ensemble. »