Dégradations volontaires d’œuvres à Berlin

Depuis le début du mois d’octobre, la police allemande a constaté une série de dégradations d’œuvres d’art sur l’Ile des Musées à Berlin, lieu classé depuis 1999 au Patrimoine mondial de l’Unesco. La plus récente ayant eu lieu dans la nuit du 23 au 24 octobre et impliquant une sculpture située devant l’Altes Museum, abritant une collection d’œuvres antiques. Cet acte de vandalisme intervient après la dégradation, à l’aide d’une « substance huileuse », de plusieurs dizaines d’œuvres dans trois bâtiments de l’île aux Musées. Faits commis le 3 octobre, jour de la célébration de la réunification allemande. La police indique qu’elle ne peut mettre, pour le moment, l’ensemble de ces actes de malveillance en relation les uns avec les autres. Dans Libération, Christina Haak, directrice adjointe des musées berlinois, considère ces dommages – les « plus importants jamais perpétrés dans des musées publics » – comme une « nouvelle menace contre la culture ».  Lire l’article de Libération. Visuel> Altes Museum, à Berlin. CC by 2.0, photo Jean-Pierre Dalbéra.