Le cinéma iranien en exil à l’honneur

art en exil

Créée dans le but de « faire connaître des réalisations d’auteurs, de comédiens et de metteurs en scène immigrés de tous horizons et toutes nationalités confondues, vivant loin de leur pays d’origine et (…) qui sont dans l’impossibilité de s’y exprimer librement et pour certains d’y survivre », l’association L’Art en exil organise, les 21 et 22 mai à Paris, le 14e Festival international de cinéma iranien en exil. Les rencontres et projections se tiendront au cinéma La Clef, dans le Ve arrondissement. Le programme détaillé du week-end est disponible sur le site de l’association.