Fabien Mérelle – Peau d’homme

« Les contes sont parfois, souvent, le terreau de mes dessins. Y sont abordés gaiement les plus grands tabous, comme celui de l’inceste dans Peau d’âne : l’histoire d’un père, d’un roi qui plus est, qui a choisi pour épouse sa propre fille. Celle-ci, après avoir tout tenté pour reculer les noces, finit par s’enfuir. Elle a sur le dos le fruit du désir de son père. La fameuse dépouille d’un âne faiseur d’or qu’il a sacrifié pour la couche de son enfant. Mes sujets sont le résultat de copier-coller, de télescopage d’idées. J’ai souvent la sensation que l’Homme est un parasite, une anomalie du monde animal, un cousin malade du singe. Je me suis dit qu’un âne parmi ses congénères aurait sans nul doute choisi une peau humaine pour masquer sa beauté, pour échapper aux convoitises du monde. »

Fabien Mérelle

GALERIE

Contact
Jusqu’au 14 mars Galerie Jeanroch Dard, 13, rue des Arquebusiers, 75003, Paris, France.
Tél. : 01 42 71 27 35 www.jeanrochdard.com.

Crédits photos