Armengol et Bushing – Rencontre singulière

Comme à son habitude, le centre d’art perpignanais, A cent mètres du centre du monde, aime à jouer d’une scénographie opposant deux univers artistiques très différents. Cette fois, la rencontre s’opère entre les œuvres de Rafael Armengol et celles de Claudia Bushing. D’un côté, l’artiste espagnol revisite des trésors de l’histoire de l’art. Comme passées par le prisme des nouvelles technologies, ses œuvres, qui évoquent le codage numérique des couleurs, explorent aussi bien les fresques d’artistes antiques que les séries du Pop art américain ou bien encore certaines toiles de la Renaissance italienne ou du fauvisme. En regard, les œuvres noires et blanches de Claudia Bushing ne risquent pas de prêter à confusion. L’artiste a réduit au strict minimum sa palette chromatique, et à peine ose-t-elle, parfois, utiliser le jaune ou le bleu. Précisons qu’elle ne peint pas sur toile mais sur papier. Des papiers qu’elle glane, superpose et colle avant d’y appliquer des formes qui jouent et se plient aux caprices de cette matière pleine de failles et de méandres. Sa manière de laisser pénétrer la lumière dans le tableau.

GALERIE

Slider: images non trouvées

Contact
Jusqu’au 17 juin Centre d’art contemporain À cent mètres du centre du monde | ACMCM, 3, av. de Grande Bretagne, 66000, Perpignan, France.
Tél. : 04 68 34 14 35 www.acentmetresducentredumonde.com.

Crédits photos
Sans titre © Rafael Armengol courtesy ACMCM