L’espace d’une Nuit Blanche
au CNES

© Observatoire de l’Espace du CNES

Pour la prochaine édition de la Nuit Blanche, à Paris, l’Observatoire de l’Espace du Centre national d’études spatiales (CNES) présentera Dans la clameur des archives, événement cinématographique autour de deux films d’artistes. Le premier, intitulé Écouter le battement de nos images, d’Audrey et Maxime Jean-Baptiste est consacré à la construction du Centre Spatial Guyanais, le port spatial de l’Europe, dans les années 1960. Le second, En ballon d’Isabelle Prim, relate une enquête fictionnelle inspirée du programme des ballons stratosphériques du CNES, dédié à l’étude de l’atmosphère et du climat. « Ces deux films nous surprennent par la capacité que montrent les artistes à se saisir des archives visuelles de l’Espace, de leur propos souvent institutionnel, et à les réactiver pour produire de nouveaux récits qui ouvrent des brèches dans notre appréhension de l’univers spatial », commente Gérard Azoulay, responsable de l’Observatoire de l’Espace du CNES. Les auteurs assisteront à la projection du 2 octobre et présenteront leurs films réalisés à partir du fonds d’archives vidéo du CNES. Suite à cette première diffusion, les œuvres intègreront la collection d’art contemporain de l’Observatoire de l’Espace du CNES conservée aux Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse. L’événement, qui se déroulera au siège du CNES, bénéficie du soutien de la Casden – Banque populaire. ArtsHebdoMédias et ArtPress en sont les partenaires médias. Cliquer pour plus d’infos.

Print Friendly, PDF & Email