Cissé, Toguo carte blanche pour deux « I »

A l’occasion de la Biennale de Dakar, la galerie Le Manège de l’Institut français Léoplold Sédar Senghor a invité Soly Cissé et Barthélémy Toguo à confronter leurs œuvres et leurs visions du continent africain. Jusqu’au 30 juin, une dizaine d’installations monumentales, produites par l’Institut, explorent les thèmes de l’immigration et des inondations ; deux I qui reflètent l’engagement des deux artistes envers leur pays, le Sénégal pour le premier, le Cameroun pour B. Toguo. Un livre-DVD consacré à l’événement devrait voir le jour à la rentrée prochaine (Editions a.p.r.e.s production).

www.institutfr-dakar.org et www.biennaledakar.org