Variations sur l’objet avec Museum Of Everybody

Premium Bazar, Studio Furious (Thomas Weil et Quentin Weisbuch). © Studio Furious

Pour sa première exposition collective, Museum Of Everybody (MOE) choisit de s’intéresser à l’objet, cette chose perceptible par la vue et le toucher qui est partout, prend d’innombrables formes et interagit avec tous. Il se multiplie, se cumule et s’accumule ; il est consommé, voire surconsommé ; il est essentiel ou inutile, fétiche ou anodin, de torture ou de plaisir… C’est parce qu’il peut être tout cela à la fois et qu’il touche tout le monde, que MOE la choisit. Du 29 janvier au 9 février, à l’Espace Beaurepaire à Paris, [all] ready-made! s’intéressera au quotidien de nos artefacts qui disent beaucoup de nous et de notre société, des traces que nous laissons, de la valeur que nous donnons à ces objets perdus, trouvés, retrouvés, volés… à peine achetés et déjà obsolètes ! L’objet-sujet, le sujet-objet. L’exposition l’interroge à travers les regards nuancés et décalés, justes et sensibles, drôles et impertinents de huit artistes : Béatrice Arthus-Bertrand, Martina Bacigalupo, Martine Camillieri, Bernard Demenge, Mathieu Roquigny, Pauline Rousseau, Studio Furious, Julien Taylor.
Du mercredi 29 janvier au dimanche 09 février de 13 h 30 à 19 h 30.

Print Friendly, PDF & Email