Montpellier célèbre sa vitalité artistique

Articulée cette année autour de l’exposition internationale 100 artistes dans la ville, la treizième édition de la Zone Artistique Temporaire (ZAT) bat actuellement son plein à Montpellier. La ville célèbre en parallèle l’ouverture du MOCO, institution dirigée par Nicolas Bourriaud et inaugurée le dernier week-end de juin qui réunit une école et deux lieux d’exposition : l’ESBA (Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier), le Centre d’art contemporain La Panacée et l’Hôtel des collections (espace dédié à l’exposition de collections publiques ou privées du monde entier). Le parcours urbain imaginé dans le cadre de la ZAT 2019 relie ces trois lieux. Initiée en 2010, la manifestation entend se faire l’écho de la vitalité de Montpellier et favoriser le « vivre ensemble » à partir d’une exploration artistique des différents quartiers de la ville (chaque édition investit un quartier spécifique). S’y entremêlent spectacle vivant (théâtre, danse, musique), arts visuels (installations plastiques, pyrotechniques, projections), street art, performances, projets in situ, créations partagées et projets participatifs. A travers leurs œuvres, les artistes invités interrogent le fait urbain, le paysage, la vie quotidienne des habitants et la mémoire des lieux. Découvrez l’ensemble de la programmation d’un clic ! Visuel : Les reflets, Franck Scurti. Photo Marc Domage.