Le Festival Arrêt sur image rend hommage à Michel Serres

Du 22 novembre au 1er décembre, le Centre de création numérique Le Hublot accueille à Nice la troisième édition du Festival Arrêt sur image. Installations d’art numérique – conçues par Cécile Babiole, Florian Schönerstedt, Luc Martinez, Frédéric Alemany, le binôme Sandra et Gaspard Bébié-Valérian ou encore Hector Castells-Matutano  –, performances électro-visuelles – signées Matthieu Epp, Julien Bayle, Katia Vonna Beltran, Martin Messier et Yro, ainsi que de Pierce Warnecke et Clément Edouard –, conférences art/science, proposées par les chercheurs Gaël Cristofari et Uwe Meierhenrich de l’Université Côte d’Azur, et divers ateliers sont au programme d’une manifestation explorant les frontières du minéral et du vivant et qui entend rendre plus particulièrement hommage à la philosophie de Michel Serres, disparu en juin dernier. « Que reste-il de ses lectures, de cet amour des sciences, de la perception de ces limites, de ce bruit, de ce chaos, du multiple, de cet “à côté” qui échappe à la répétition du même ?, s’interroge Frédéric Alemany, directeur artistique de l’exposition présentée dans le cadre d’Arrêt sur Image. Une philosophie des sciences, toujours pensée d’un monde plus large que la raison, que nous aimons et qui nous dépasse, celui que nous embrassons et qui nous englobe, celui de ces paysages en perpétuel mouvement et que notre perception fige à l’instant. Hommage au devenir et aux processus de création à l’œuvre partout dans la nature et dans la démarche de l’artiste… » Le détail du programme du festival, en accès libre, peut être consulté sur le site du Hublot ou téléchargé d’un clic ! Visuel : Affiche du Festival Arrêt sur image 2019.