Jan Fabre en piste à Lyon

Jan fabre« Une tentative de ne pas battre le record du monde de l’heure établi par Eddy Merckx à Mexico en 1972 (ou comment rester un nain au pays des géants). » Voici comment le plasticien belge Jan Fabre résume la performance qu’il s’apprête à réaliser, ce jeudi 29 septembre à 18 h au vélodrome du parc de la Tête d’Or à Lyon, en préambule à l’ouverture de son expositon au Musée d’art contemporain de la ville : Stigmata – Actions & performances 1976-2016. Filmés en direct, retransmis sur écran géant et commentés par les journalistes sportifs Ruben Van Gucht et de Daniel Mangeas – surnommé la « voix du Tour » –, les tours de pistes effectués à vélo par l’artiste se dérouleront sous les yeux de quelque 2 000 spectateurs – inscription gratuite, mais nécessaire –, parmi lesquels deux légendes du cyclisme que sont Eddy Merckx et Raymond Poulidor, ainsi que le champion français Jean-Christophe Péraud. Une fois monté, le film rejoindra les collections du Mac Lyon et sera visible, jusqu’au 15 janvier, dans le cadre de l’exposition dédiée à Jan Fabre. Visuel : capture d’écran de la page d’inscription à l’événement.