Le Centre Pompidou souffle ses 40 bougies dans toute la France

PompidouLe 31 janvier 1977, le Centre Pompidou était inauguré à Paris. Conçu par les architectes Gianfranco Franchini, Renzo Piano et Richard Rogers, ce lieu culturel d’un genre inédit se devait d’être « à la fois un musée et un centre de création, où les arts plastiques voisineraient avec la musique, le cinéma, les livres, la recherche audiovisuelle… », pour reprendre les mots de son initiateur, le président Georges Pompidou. Pour ses quarante ans, Beaubourg a concocté tout un programme d’expositions, performances, concerts et spectacles en partenariat avec 75 lieux partenaires répartis dans 40 villes de l’Hexagone. « J’ai souhaité que le 40e anniversaire du Centre Pompidou soit la fête de la création artistique partout en France, explique Serge Lasvignes, président de l’institution. Qu’il soit placé sous le signe du territoire et permette de célébrer les liens noués avec les artistes, les musées, les centres d’art, les scènes de spectacle, les festivals, de développer et d’enrichir une longue histoire de projets communs au service de l’art et de la création. Qu’il soit aussi l’occasion d’aller à la rencontre de ceux qui aiment le Centre Pompidou depuis 40 ans, comme au devant de nouveaux publics. » A Paris, ses portes seront ouvertes à tous les samedi 4 et dimanche 5 février pour un week-end festif ponctué de parades, concerts, visites et autres « surprises ». Parmi les temps forts de la programmation 2017 de Beaubourg, notons par ailleurs la vaste rétrospective dédiée, du 21 juin au 23 octobre, au Britannique David Hockney. Imaginée à l’occasion des 80 ans de l’artiste, l’exposition itinérante débute dans 10 jours à la Tate Britain de Londres et s’envolera à l’automne pour le Metropolitan Museum of Art de New York.