Jean-Claude Denis consacré par ses pairs à Angoulême

Le dessinateur et scénariste français Jean-Claude Denis a reçu, dimanche 29 janvier, le Grand Prix de la Ville d’Angoulême, décerné à l’occasion du 39e Festival international de la bande dessinée. Le prix vient récompenser l’ensemble de son œuvre, débutée dans les années 1970 dans la publicité et l’illustration avant de s’épanouir dans la BD pour enfants et pour adultes. Les aventures de Rup Bonchemin (Casterman) et Luc Leroi (Futuropolis, puis Casterman) sont parmi les séries qui l’ont fait connaître. Son travail le plus récent s’intitule Tous à Matha (Futuropolis) et prend la forme d’un diptyque inspiré de ses souvenirs d’enfance. Comme le veut la tradition, Jean-Claude Denis présidera la prochaine édition du festival d’Angoulême. Cette année, le maître de cérémonie était l’Américain Art Spiegelman, récipiendaire en 1992 du seul prix Pulitzer jamais attribué à une BD – Maus –. Sous sa houlette, le jury a attribué une douzaine d’autres prix, parmi lesquels le Fauve d’Or remis à Guy Delisle pour ses Chroniques de Jérusalem (Delcourt).

Le palmarès complet.