Le street art célèbre Rosa Parks

Initié au mois d’octobre dans le cadre de l’aménagement du quartier de la nouvelle gare Rosa Parks – qui sera inaugurée le 19 décembre prochain sur la ligne du RER E –, dans le XIXe arrondissement, « Rosa Parks fait le Mur » est un projet de street art participatif qui s’est articulé autour d’un cycle d’ateliers-débats et d’ateliers artistiques – chaque mercredi et samedi – relatifs à la création de 400 mètres de fresques et d’une galerie à ciel ouvert – présentant des œuvres de JonOne, Batsh, Combo, Doudou Style et Zeer – depuis le pont Riquet jusqu’au 164, rue d’Aubervilliers. Conduit par le collectif GFR – qui s’intéresse à la place de l’art dans l’espace public et promeut la rencontre d’artistes avec un public non-initié –, en collaboration avec l’association Rstyle, le projet s’est construit avec la participation et l’engagement plus particuliers de cinq street artistes – quatre femmes et un homme – : la Colombienne Bastardilla, l’Américaine Tatyana Fazlalizadeh, les Français Kashink, Katjastroph et Zepha. Ce mardi 1er decembre marquera le soixantième anniversaire du refus de Rosa Parks de céder sa place à un passager blanc dans un bus de Montgomery, en Alabama, comme la loi l’y obligeait ; elle devint l’une des icônes de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Tout le programme des rendez-vous et ateliers à venir sur www.rosaparksfaitlemur.com.