Codes-barres à l’œuvre

« L’art est un éclaireur, il explore les techniques de son époque pour mieux en révéler les mutations, rappelle Nils Aziosmanoff, le président du Cube. Par sa richesse et sa diversité, la création numérique est un formidable creuset d’expériences sensibles et d’interactions humaines. » Dédié à la mise en valeur et au soutien du travail d’artistes émergents de la scène des arts numériques, Le Cube, centre de création numérique installé à Issy-les-Moulineaux, a lancé l’année dernière un prix international à destination d’artistes de moins de 36 ans abordant les domaines de l’interactivité, la générativité, du réseau, de l’Internet et la mobilité. Le Prix Cube 2014 a été remis ce mardi 25 novembre au Russe Aka Dmitry Morozov, plus connu sous le nom ::VTOL::. Il est récompensé ici pour son œuvre Post Code, un dispositif interactif transformant les codes-barres d’objets manufacturés en œuvre d’art abstraite : le visiteur est ainsi invité à scanner un emballage quelconque disposant d’un code-barres pour obtenir une œuvre « glitch » (esthétique du bug) au format carte postale. L’image et le son produits sont générés en temps réel à partir des chiffres codés. Post Code et les œuvres des cinq autres artistes nominés pour cette édition 2014 – Lia Giraud et Alexis de Raphélis, Nonotak, Theresa Schubert, Stefan Tiefengraber et Nils Völker – sont à découvrir, en accès libre, jusqu’à dimanche l’Espace Saint-Sauveur, 4, parvis Corentin-Celton à Issy-les-Moulineaux.