La création coréenne tous azimuts

Officiellement inaugurée le 18 septembre dernier, la saison croisée France-Corée marque le 130e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’hexagone et la République de Corée. Elle s’articule en deux temps : l’Année de la Corée en France, jusqu’en août 2016, et l’Année de la France en Corée, de mars à décembre 2016. Parmi les temps forts de la programmation art contemporain en cours, citons l’exposition The Future is Now !, présentée à la Friche La Belle de Mai, jusqu’au 29 novembre à Marseille, et offrant de découvrir une sélection d’œuvres multimédia de la collection du Musée national d’art moderne et contemporain de Séoul ; l’envoûtant travail photographique de Bae Bien-U est quant à lui mis à l’honneur tant au Domaine national de Chambord (jusqu’au 10 avril) qu’au Musée des beaux-arts de Saint-Etienne (jusqu’au 31 janvier). A Paris, le Musée Guimet accueille les plasticiens In-Sook Son (Intérieur Coréen, jusqu’au 14 mars) et Lee Bae (jusqu’au 25 janvier), tandis que Lee Bul déploie l’une de ses installations monumentales, Aubade III – hommage aux chercheurs modernistes guidés par leurs rêves utopiques –, au Palais de Tokyo jusqu’au 10 janvier. Plus d’infos et tout le programme sur www.anneefrancecoree.com.