« Lectures ? », rendez-vous performatif au Palais de Tokyo

Vidéo, son, photographie, dessin, installation et performance sont autant de modes d’expression adoptés par Véronique Hubert depuis le milieu des années 1990. Vingt ans ponctués de rendez-vous réguliers, de « soirées laboratoires artistiques » tour à tour intitulées « Lectures ? », « Hors série des revues Parlées », « PREtext » ou encore « La galette des reines », lors desquelles de nombreux auteurs-créateurs étaient invités, tout comme le public, à prendre quelques minutes de risques. La plasticienne organise un nouvel épisode de ses « Lectures ? » le samedi 5 décembre au Point Perché, au Palais de Tokyo. « Il semblait important pour les artistes et pour le chemin historique de leurs prises de risques en public qu’elles apparaissent à nouveau dans un cadre muséal, associées à une exposition où les formes d’arts performatifs et différés seront en résonance », explique-t-elle. Une quinzaine d’artistes – parmi lesquels Marianne Alphant, Ninar Esber, Paul Armand Gette, Pascal Lièvre, Daniel Foucard ou encore Laure Limongi  – se succèderont entre 16 h et 23 h 30 selon un programme précis, entrecoupé de pauses audiovisuelles. A 22 h Véronique Hubert activera sa performance Utopia Cinéma : Mim à l’envers.