Bataille d’antivirus en terre d’Islande

La démarche artistique d’Olga Kisseleva se rapproche de celle d’un scientifique. Adressant des questions d’ordre social, elle formule des hypothèses, mène des expériences et propose différentes solutions ; le tout en s’appuyant tant sur les mathématiques que sur la génétique, la géophysique, la politique ou encore les sciences sociales. Le 2 mai prochain, l’artiste d’origine russe – installée à Paris – présentera une performance dans la capitale islandaise. Intitulée Power Struggle, celle-ci met en scène, en temps réel, une bataille entre trois logiciels antivirus, telle une parodie de l’esprit de compétition qui règne un peu partout dans notre existence. Commentée par un comédien, tour à tour sur le ton d’un match de football, d’une altercation familiale ou encore d’une joute politique, elle vient démontrer combien sont finalement similaires ces formes d’opposition. LornaLab – un forum dédié à l’usage de la technologie dans la création, qui rassemble pêle-mêle des designers industriels, des théoriciens de l’art et de la musique, des informaticiens, des chercheurs en intelligence artificielle et des plasticiens explorant les nouveaux médias – et le Living Art Museum – une institution islandaise réputée pour sa promotion des arts visuels – sont les hôtes de cet événement éphémère.