Comment faire parler de vous…

Penché, une bombe de peinture à la main, Nick Walker inscrit le nom de l’œuvre au bas du mur : Corancan. La caméra se déplace jusqu’à ce que des femmes voilées de noir et dansant le french cancan avec des jupons bleu blanc rouge remplissent l’écran. Invité à Paris par le Studio 55, espace d’art urbain installé dans le XVe arrondissement, l’artiste anglais vient d’achever une fresque de 4 m de long à deux pas de la place de la République qu’il justifie par l’équation suivante : « voile islamique + tradition française = le Corancan ». Du racolage à peine voilé, et une vidéo visible sur Dailymotion.