La création en questions avec Haroon Mirza

Les travaux d’Haroon Mirza sont présentés au Musée Tinguely, jusqu’au 6 septembre à Bâle, dans le cadre d’une exposition personnelle d’envergure inédite. A l’aide de ses installations multimédias, lumineuses et sonores, le Britannique aborde le thème du rôle de l’artiste et le statut d’auteur de manière ludique. Ses créations témoignent en effet d’une approche collaborative de l’art, que ce soit avec d’autres plasticiens ou vis-à-vis de l’observateur. Une volonté qui se traduit notamment par la présence d’œuvres réalisées par d’autres créateurs au sein même de son exposition. D’autres compositions le voient réutiliser certains de ses anciens travaux. En recherche constante de dialogue avec et entre les matériaux, il interroge inlassablement la perception du spectateur. L’une des notions récurrentes de sa démarche est par ailleurs l’« abus », qu’il définit comme le détournement créatif et la transformation d’appareils et de systèmes fonctionnels et lui permet d’élargir toujours plus le champ du possible. Plus d’infos sur www.tinguely.ch.