La Collection Lambert, un enchantement démultiplié

Véritable écrin de l’art actuel en Avignon, la Collection Lambert a rouvert ses portes le 11 juillet, après deux années de travaux qui ont vu doubler sa superficie d’exposition (3 600 m2) grâce à l’acquisition de l’hôtel de Montfaucon, mitoyen de celui de Caumont, qui l’abrite depuis l’an 2000. En se dotant de ces nouveaux espaces, la collection célèbre son entrée au patrimoine national et officialise la donation d’Yvon Lambert, collectionneur visionnaire, marchand d’art et âpre défenseur de la jeune création. Pour cet événement, l’institution propose deux expositions de grande envergure. L’hôtel de Caumont, qui désormais accueille les expositions temporaires, propose un hommage à Patrice Chéreau, monstre sacré au théâtre, à l’opéra comme au cinéma, décédé en octobre 2013. Dans le nouveau bâtiment, dédié à la collection, sont présentés les grands noms qui la constituent. Si l’art minimal, l’art conceptuel ou encore le Land Art en sont les piliers, soulignons la présence d’ensembles exceptionnels consacrés notamment à feu Cy Twombly (plus de 30 œuvres) et Sol LeWitt, mais aussi Robert Ryman, Andres Serrano (plus de 200 œuvres) ou encore Nan Goldin. De la vidéo à la sculpture en passant par la peinture, l’installation et la photographie, une grande variété de médiums est représentée. A découvrir jusqu’au 11 octobre.