Bulles et histoires de migrants

Le Musée de l’histoire et de l’immigration, situé dans le XIIe arrondissement parisien, accueille jusqu’au 27 avril Albums, une singulière exposition dédiée à la bande dessinée et à sa manière d’aborder le phénomène migratoire. Pas moins de 117 artistes sont ici réunis à travers quelque 500 pièces et documents originaux, planches de bande dessinée, esquisses et croquis préparatoires, films d’animation, entretiens filmés et autres photographies et documents d’archives, répartis selon trois séquences. La première étudie, au regard de l’histoire des migrations depuis le début du XXe siècle, les trajectoires spectaculaires de certains auteurs, parmi lesquels les artistes contemporains Enki Bilal, Farid Boudjellal, Clément Baloup ou encore Marjane Satrapi. La deuxième envisage les enjeux de la représentation d’une question sensible et le choix des genres utilisés – allant de l’auto-fiction à la BD-reportage –, tandis que la troisième présente des images et archétypes de la figure du migrant et analyse les constantes de représentation des différentes phases migratoires. Une plongée au cœur de l’histoire de l’immigration comme de celle de la BD elle-même. Plus d’informations.