Le street art s’invite à la Villa Médicis

Vendredi 12 juin, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a officiellement présenté la promotion 2015-2016 des pensionnaires de la Villa Médicis, à Rome, qui fêtera l’an prochain ses 350 ans. Une liste de seize représentants du monde des arts – âgés de 20 à 45 ans – qui vient témoigner de la volonté – selon les termes d’une réforme engagée en 2013 par son directeur Eric Chassey – d’ouvrir davantage l’institution « aux artistes étrangers, à la jeune création – les jeunes diplômés de nos écoles – et à de nouvelles disciplines ». Pour la première fois, deux street artistes seront ainsi accueillis en résidence : Frédéric Malek (plus connu sous le nom de Lek) et Mathieu Kendrick (Sowat). Il partageront leur expérience romaine avec les plasticiennes roumaines Adina Mocanu et Alexandra Sand, les compositeurs et musiciens Fabrice Denys (dit Fantazio), Kenji Sakai, Sébastien Roux et Jackson Fourgeaud (dit Jackson), le designer Johan Brunel, le scénariste Philippe Petit, les historiennes de l’art Julie Cheminaud et Anne-Violaine Houcke, les écrivains Mehdi Belhaj Kacem, Oscar Coop-Phane et Anne-Margot Ramstein et, enfin, le metteur en scène Laurent Bazin. D’une durée de 12 à 18 mois, leur temps de résidence débutera en septembre prochain.