Willem Boel et Marion Bataillard, « co-lauréats » à Montrouge

Dédié à la jeune création, le Salon de Montrouge célèbre en 2015 sa 60e édition et présente pour l’occasion une sélection resserrée de 60 artistes. Plusieurs prix ont été remis lors de son inauguration, le 5 mai dernier – le salon se tient, en accès libre, jusqu’au 3 juin –, par un jury présidé cette année par le réalisateur Olivier Assayas. Tous deux nés en 1983, le plasticien belge Willem Boel et la peintre française Marion Bataillard ont remporté, ex-aequo, le Grand Prix. Arthur Lambert, né en 1979 et engagé également dans une démarche picturale, s’est vu remettre le Prix spécial du Jury, tandis que le peintre et sculpteur François Malingrëy, né en 1989, a remporté le Prix du Conseil départemental des Hauts-de-Seine. Tous les quatre seront notamment exposés cet automne au Palais de Tokyo, à Paris, et représenteront la scène française lors de la prochaine Biennale Jeune Création Européenne – exposition itinérante, à travers neuf pays, qui promeut la scène émergente européenne.