Museum of Everything : l’étape parisienne prolongée

Lancé en 2009, le Museum of Everything est un musée ambulant unique au monde, constitué de centaines d’œuvres insolites – fruits d’artistes involontaires, spontanés et autodidactes des XIXe, XXe et XXIe siècles –, réunies par le réalisateur, entrepreneur et amateur d’art britannique James Brett. Après Londres, Turin et Moscou, l’exposition est accueillie à Paris, depuis l’automne dernier et jusqu’au 24 février, par la Chalet Society, autre projet novateur – visant une réflexion sur l’institution artistique contemporaine – mené par Marc-Olivier Wahler, ancien directeur du Palais de Tokyo. Quelque 500 œuvres investissent un lieu atypique – une ancienne école située au 14, boulevard Raspail –, prêté pour l’occasion par le groupe Emerige. Chaque nouvelle présentation est accompagnée de contributions d’artistes, commissaires, musiciens et penseurs. Ce samedi 19 janvier, le public aura le plaisir d’appréhender l’exposition au rythme des chansons à la fois pop, rock et folk du groupe Pollyanna. Début du concert vers 16 h 30.