La Fondation François Schneider décerne ses premiers prix Talents contemporains

Dédiée à la création des arts plastiques sur le thème de l’eau, la Fondation François Schneider vient d’attribuer ses premiers prix Talents contemporains, dotés de 300 000 euros et destinés à permettre chaque année à sept artistes, français ou étrangers et encore peu connus, à réaliser et à mettre en lumière leurs œuvres. Les lauréats de cette édition initiale, désignés cette semaine par un jury composé d’artistes, galeristes et responsables institutionnels, sont : Yves Chaudouët (prix Talent d’Eau pour son projet « Les poissons des grandes profondeur ont pied ») ; Erik Samakh (prix Talent d’Or pour son projet « Planter des sources ou suite des effets de serre ») ; Emilie Brout & Maxime Marion (« Dérives »), Etienne Cliquet (« Flottille »), Laurent Faulon (« Ondes, Masse critique, Congélateur, Des ronds dans l’eau »), Etienne Fouchet (« Stumbling block II ») et Bertrand Rigaux (« Le cours des cours »), qui ont chacun reçu un prix Talent d’Argent. Une fois créées, leurs œuvres seront exposées au centre d’art de la Fondation, qui devrait ouvrir ses portes à l’automne 2012 à Wattwiller, en Alsace.