Le collectif en questions au Collège des Bernardins

Lancée il y a une dizaine de jours par le Collège des Bernardins, à Paris, la troisième saison du programme Questions d’artistes s’articule autour de l’idée du vivant. Pensée dans la continuité de la précédente édition, qui se penchait vers les notions de destin et de choix individuels, elle invite les intervenants à s’intéresser au collectif, à la vie en société, à leur richesse comme leurs point négatifs. Première étape : la présentation, jusqu’au 14 avril, par Céleste Boursier-Mougenot de son installation Videodrones, en écho de laquelle Jan Kopp projette Le tourniquet, une vidéo réalisée lors d’une résidence dans un grand ensemble de banlieue. Dans un second temps, Michel Blazy proposera, de mai à juillet, une installation intitulée Bouquet final, dispositif métaphorique mettant en scène l’attraction et la répulsion suscitées par la surconsommation et l’abondance dans nos sociétés. Elle sera mise en parallèle avec une œuvre de Tania Mourauddeuxlarmessontsuspenduesàmesyeux, expression énigmatique du regard douloureux porté par l’artiste sur le monde. Programmation complète.