L’art textile sous le marteau

Pas moins d’une centaine d’œuvres seront mises aux enchères, ce jeudi 11 juin, par la maison parisienne Piasa dans le cadre d’une vente inédite entièrement dédiée à l’art textile. De Cora Paszkowski à Jérémy Gobé et Aurélie Mathigot, en passant par Pierre Daquin, Marinette Cueco, Ghada Amer, Josep Royo ou encore Marta de Oliveira Cézar, une quarantaine d’artistes de différentes générations et nationalités y sont représentés, leurs travaux offrant un large aperçu de la création textile des cinquante dernières années. Ainsi que de la multiplicité des matériaux – laine, corde, lin, crin de cheval, métal, fibres végétales, etc. – comme des techniques – nouage, cordage, tissage, pliage, etc. – qu’ils utilisent. « Le fil conducteur de la sélection, en forme de rencontre d’hier et d’aujourd’hui montre bien l’ampleur du champ de l’art textile dans la diversité de ses expressions et de ses moyens et par sa volontaire exclusive l’impose sur la scène de l’art contemporain », constate Danielle Molinari, conservatrice générale du patrimoine, dans le catalogue de la vente téléchargeable en ligne. Les œuvres sont exposées au public aujourd’hui et demain de 10 h à 19 h, au 118 rue du Faubourg Saint-Honoré dans le VIIIe arrondissement.