Le Mifac, première !

Conçu par le magazine Miroir de l’Art en collaboration avec l’association ARATATA, le Marché international du film sur les artistes contemporains s’apprête à ouvrir les portes de sa première édition ce vendredi 11 septembre au Mans. A la fois festival et espace de rencontres, le Mifac entend dans un premier temps offrir à des réalisations méconnues une visibilité inédite auprès du grand public et, à terme, initier des films sur les grands artistes contemporains. Parmi la trentaine de projections au programme des trois jours que dure la manifestation, notons l’occasion de (re)découvrir Vladimir Velickovic, par François Catonné, Cécile Reims et Fred Deux, par Matthieu Chatellier, Roland Devolder, par Jean-Daniel Verhaeghe, ou encore Marc Petit, par Gil Sanchez. « A l’heure où l’image occupe une place prépondérante dans notre société, très peu de films sont tournés sur les grands artistes d’aujourd’hui, constate Ludovic Duhamel, directeur de publication de Miroir de l’Art. Des artistes de renom nous quittent sans qu’aucun film digne de ce nom ait été réalisé sur leur façon de travailler, sans qu’ils aient été interrogés face caméra sur leur vision de l’art. (…) Bien sûr, certains films existent sur tel ou telle. (…) Pour autant, la plupart des images, même si elles ont eu les honneurs d’un passage sur une chaîne culturelle, telle Arte, demeurent ensuite difficilement accessibles, pour ne pas dire introuvables. L’objectif du Mifac est de permettre une meilleure diffusion (…). Le temps d’un week-end, les amateurs d’art auront le loisir de découvrir des films sur les artistes de talent de notre époque. Un moment rare et convivial, moment d’échange et de partage. Histoire de faire bouger un peu les choses ! » Infos pratiques et programme complet sont à consulter d’un clic !