Ça s’agite au Palais de Tokyo !

Pas moins de 60 performances, installations, concerts et projections vidéo sont au programme de la première édition du festival Do Disturb, qui se tient ce week-end au Palais de Tokyo, à Paris, avec la complicité d’invités prestigieux tels le MoMA PS1 de New York, la Tate Modern de Londres ou encore le Matadero de Madrid. La volonté d’abolir les frontières entre les disciplines artistiques et de repousser leurs limites est au cœur du projet qui se situe ainsi au croisement de la danse, de la musique, de la vidéo et de la performance. Durant 36 heures, le public est convié à déambuler d’une proposition à l’autre, au fil d’un parcours singulier tracé par quelque 70 artistes – et placé sous le commissariat de Vittoria Matarrese, responsable de la programmation culturelle et des projets spéciaux de l’institution – sur plusieurs niveaux du Palais de Tokyo. L’entrée au festival – tarifs pleins : 15 euros pour une journée, 25 euros pour toute la durée de la manifestation – donne par ailleurs accès aux expositions en cours. Coup d’envoi des festivités, ce vendredi 10 avril à 18 h.