Un musée viennois sauve la collection Polaroid

Un musée viennois sauve la collection Polaroid

Le musée viennois WestLicht, dédié à la photographie, a récemment acquis la partie européenne de la collection Polaroid, assurant ainsi sa pérennité en lui évitant d’être vendue pièce par pièce. Les quelque 4 400 œuvres, créées entre 1972 et 1990 par près de 800 artistes (de Ansel Adams à Andy Warhol), avaient en effet été mises sur le marché suite à la faillite, en 2008, de l’entreprise américaine de photographie instantanée Polaroid. La collection devrait encore s’enrichir d’œuvres contemporaines, qui pourront être réalisées grâce aux nouveaux films conçus par le label Impossible, détenu par le photographe autrichien Florian Kaps. Celui-ci est également propriétaire de la dernière usine de polaroid en activité, installée à Enschede aux Pays-Bas. Une partie de ces œuvres sera pour la première fois présentée au public, à compter du 17 juin et durant tout l’été, dans le cadre d’une exposition organisée par le musée autrichien.

Plus d’informations [en anglais]