Le soutien à Ai Weiwei ne faiblit pas

Après la décision du sculpteur britannique Anish Kapoor de dédier à Ai Weiwei son œuvre Leviathan, réalisée dans le cadre de l’édition 2011 de Monumenta, qui s’ouvrira le 11 mai prochain à Paris, le Jeu de Paume a annoncé hier qu’il rejoignait les signataires de la pétition initiée par le musée Guggenheim de New York pour demander la libération de l’artiste chinois. L’espace parisien dédié à l’image et à la photographie prépare par ailleurs, en partenariat avec le Fotomuseum Winterthur de Zurich, une exposition sur Ai Weiwei programmée pour février 2012. Arrêté le 3 avril dernier à Beijing, le plasticien chinois est depuis tenu au secret par les autorités de son pays.