Disparition de Marino Di Teana et d’Helen Frankenthaler

La peintre américaine Helen Frankenthaler et le plasticien italien Francesco Marino Di Teana sont décédés, il y a quelques jours, respectivement à 83 ans et 91 ans. Helen Frankenthaler était installée dans le Connecticut, aux Etats-Unis. Elle avait fait partie du groupe des expressionnistes abstraits américains et côtoyé Morris Louis, Joan Mitchell, ou encore Sam Francis. La couleur occupait une place centrale dans sa démarche qui l’avait conduite à développer sa propre technique picturale : le « pouring », consistant à verser sur ses œuvres des pigments dilués dans de l’essence de térébenthine (voir le portrait vidéo réalisé par John Feldman). Marino Di Teana vivait pour sa part en France, à Périgny-sur-Yerres près de Paris, depuis près de soixante ans. Il avait créé le concept de la sculpture et de la peinture « architecturales », selon lequel « art et architecture sont indissociables ». Il était notamment connu pour ses sculptures monumentales en acier, dont plusieurs sont installées dans les espaces publics de grandes villes de France.