Erik Samakh envoûte les jardins du Quai Branly

Plasticien, acousticien et voyageur, Erik Samakh a placé la nature et ses sonorités au cœur de son travail. Pour le musée parisien du quai Branly, et dans le cadre du programme Jardin d’été initié par l’institution et qui s’ouvre ce samedi 2 juin, l’artiste a imaginé un parcours sonore invitant au dépaysement, voire à la désorientation. Une première installation, disposée le long de la palissade de verre qui abrite le musée, forme une barrière végétale et aquatique réalisée à partir de sons captés dans une « zone de silence » conçue par ses soins dans les Alpes du Sud. Un second dispositif, réparti sur l’ensemble du jardin, émet une « nappe » d’entités sonores, confectionnées à partir des collections du musée et qui se déplacent lentement d’un point à un autre. Se mêlant aux bruits émis en direct par le jardin et son environnement, ces calques polyphoniques invitent le visiteur à sortir du chemin pour découvrir des zones inconnues, réelles ou rêvées.

Plus de renseignements.