Tate Modern : le plaidoyer de Tacita Dean

L’immense hall de la Tate Modern projette jusqu’au 11 mars FILM, un poème filmé réalisé par Tacita Dean. L’occasion pour l’artiste britannique de lancer un fervant plaidoyer en faveur du film sur pellicule, en voie de disparition avec la montée du numérique. Plongé dans la pénombre comme dans une salle de cinéma, le visiteur contemple les images qui défilent pendant 11 minutes : un soleil éblouissant, le mouvement imperceptible d’un escargot, ou encore celui de la mer, les scènes les plus diverses se succèdent à l’écran. Depuis son ouverture en 2000, la Tate Modern, une ancienne usine électrique, propose chaque année à un artiste de réaliser une œuvre in situ dans le cadre du programme The Unilever Series. Tino Sehgal en sera le prochain invité. Informations.