Ariane Michel ouvre la Biennale de Venise par une performance

Ariane Michel – Le concert de l’eau 2022.

Il Concerto dell’acqua est une performance son–image que nous offre les vénitiens avec l’artiste Ariane Michel sur une petite place aux lumières éteintes, le 22 avril à 21 h en préouverture de la Biennale de Venise.

Depuis une quinzaine d’années déjà, l’artiste qui vit entre Paris et le Finistère nourrit son œuvre de « field recording » captant les sons des bêtes, des plantes,  de minéraux, voire de rebuts qu’elle réinjecte dans des films, installations ou performances que l’on découvre en salles lors de festivals, mais aussi dans des couloirs de métro, des vitrines de magasins, en forêt, sur des rivages ou à la Grande Mosquée de Paris pour la Nuit Blanche 2020. Pour le Concerto dell’acqua, l’artiste, dans une démarche qui rappelle des postures de la Renaissance, a fait appel à des étudiants, des musiciens et des amis vénitiens pour créer une peinture sonore, plongeant performeurs et spectateurs dans une réalité partagée de coperception de l’eau : Ariane Michel met ainsi en scène une quinzaine de bouches, le double de mains munies de plastiques, de restes métalliques et objets en fin de vie qui accompagne son film pour former un choeur donnant la sensation de l’eau qui coule jusqu’à la Lagune de Venise prête à l’engloutir.

En hommage aux  3 Easy Pieces – 3 pièces faciles, une valse, une polka et une marche –, composées en 1915 par Igor Stravinsky pour apprendre à ses enfants à jouer du piano, Il Concerto dell’acqua est le troisième volet de la série 3 Easy Pièces produite à la cité des doges par Lab’Bel, le laboratoire artistique du Groupe Bel investi dans la production de projets performatifs et transversaux croisant architecture moderniste, poésie et musique. Il repose sur des propositions discrètes et pleinement intégrées à la logique de la vie locale organisées depuis 2017 au cœur de l’espace public vénitien, comme alternative aux productions d’envergure qui occupent l’espace public au cours de la Biennale d’art contemporain.

En 2015, Michael Staab faisait retentir à l’unisson les orchestres des trois cafés historiques de la Place Saint-Marc ; en 2019, David Horvitz demandait à des enfants de jouer sur les orgues anciens de la célèbre Église de San Rocco. Cette année en contrepoint du « lait des rêves » (thème de la biennale 2022), Ariane Michel nous propose le ciné-concert de l’eau, avec dès les 20 et 21 avril (période de la préouverure de la biennale) des répétions ouvertes au public à 21h à l’Officina dell’acqua, Campo San Fantin 1804, Venise.

RDV le 22 avril  devant le Palazzo Pesaro Papafava, Calle de la Racheta 3764, Venise, Italie !