Après Marseille, Mécènes du sud s’installe à Montpellier

Moussa SarrCréée en 2016 en collaboration avec l’organisation éponyme active à Marseille depuis une quinzaine d’années, l’association Mécènes du Sud Montpellier-Sète réunit un collectif d’entreprises souhaitant participer au rayonnement culturel de leur territoire par un soutien financier à l’art contemporain. Ce par le biais d’appels à projets – en vue de coproduire des œuvres – et d’organisation d’expositions. La toute première a été inaugurée en fin de semaine dernière : intitulée Convergence des antipodes, elle réunit les travaux de dix artistes ayant été lauréats des appels à projets lancés par Mécènes du sud Aix-Marseille. Les œuvres de Pauline Bastard, Vincent Beaurin, Robin Decourcy, Anne-Valérie Gasc, Cari Gonzalez-Casanova, Pierre Malphettes, Stéphanie Nava, Marie Reinert, Moussa Sarr et Alexander Schellow sont à découvrir jusqu’au 16 juin au 13, rue des Balances à Montpellier. Un premier appel à projets est par ailleurs ouvert jusqu’au 2 juin. « Artistes ou diffuseurs peuvent candidater en justifiant d’un lien avec le territoire de Montpellier, Sète et, plus largement, le bas Languedoc, précise l’association. Notre interprétation se veut ouverte : en être originaire, y vivre, y développer un projet, y être venu en résidence, y avoir exposé, y avoir étudié, etc. » Les dossiers seront soumis au regard d’un comité composé d’Andrea Bellini (directeur du centre d’art contemporain de Genève), d’Ingrid Luquet-Gad (critique d’art), d’Alain Servais (collectionneur d’art contemporain basé à Bruxelles), de Veronica Valentini (curatrice, co-fondatrice de BAR project à Barcelone et directrice d’Emma, programme d’art itinérant), et d’Hugo Vitrani (commissaire d’exposition pour le Palais de Tokyo et critique d’art). Plus de détails sur les conditions et modalités de candidature. Visuel : L’appel (série Points de vue), Moussa Sarr, 2013.

Print Friendly, PDF & Email