Akaa, héraut de la vitalité africaine

akaaFoire d’art contemporain et de design s’articulant autour de la création africaine, Akaa inaugure demain sa première édition parisienne au Carreau du Temple, dans le IIIe arrondissement. « Also Known As Africa, quatre mots qui englobent toute la philosophie de cette première édition de Akaa et qui, par définition, suggèrent une multitude de possibilités, explique Victoria Mann, fondatrice et directrice de la manifestation. Les artistes contemporains d’Afrique inversent les tendances et les préjugés qui ont longtemps représenté une barrière à leur reconnaissance. » Jusqu’au dimanche 13 novembre, trente galeries originaires de pays africains, mais aussi d’Allemagne, de France, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, présentent les travaux de 123 artistes interrogeant leur relation avec l’Afrique, qu’ils vivent sur le continent ou pas. Citons parmi eux le Burkinabé Siaka Soppo Traoré, le Ghanéen El Anatsui, la Nigériane Neenaa Okoré, la Marocaine Safaa Erruas, l’Ethiopien Girma Berta, lauréate du prix Instagram Getty, ou encore les Français Dominique Fiat et Gilles Caron. Un ensemble de rencontres, conférences, projections et performances rythmeront ces trois jours. Plus d’infos sur Akaafair.com.