Les variations graduelles | Marine Wallon

« Lorsqu’on se trouve devant une toile de Marine Wallon, à quoi fait-on face ? Paysage et figure apparaissent simultanément, ensemble et séparés. Les figures, le plus souvent solitaires, sont présentées de dos, ainsi que nous le sommes devant le tableau pour qui se trouverait derrière nous, et cette mise en abyme que la scène provoque, comme lorsque deux miroirs en vis-à-vis créent la répercussion à l’infini du reflet dans le reflet, nous renvoie d’emblée à notre position de spectateur. » Anne Collongues (auteur et réalisatrice). Visuel : Pampilhosa, Marine Wallon, 2018. Photo Nicolas Brasseur.