La révolution est morte. Vive la révolution ! | Exposition collective

Pour le centenaire de la Révolution d’Octobre russe de 1917, le Kunstmuseum Bern et le Zentrum Paul Klee consacrent à cet événement une grande exposition qui montre clairement le point de départ – l’abstraction comme idée artistique et la révolution esthétique du constructivisme – et les répercussions de la révolution sur la représentation de la réalité dans l’art et la façon dont les comptes ont été réglés. Au Zentrum Paul Klee, l’exposition De Malevitch à Judd est consacrée à l’esprit révolutionnaire des artistes du suprématisme russe et du constructivisme, ainsi qu’à son impact sur les positions et mouvements artistiques des XXe et XXIe siècles. Au Musée des beaux-arts de Berne, De Deineka à Bartana suit les traces du « Réalisme socialiste », qui s’impose après la Révolution, et en observe les évolutions et les ruptures jusque dans l’art contemporain. Plus d’infos sur le site Internet dédié à l’événement. Visuel : What the Homeland Begins With, Vladimir Dubossarsky et Alexander Vinogradov, 2006.