Laurent Millet | Former l’hypothèse

L’exposition met en lumière six ensembles photographiques issus des dix dernières années de création de l’artiste français Laurent Millet (1968). Ces œuvres inédites sont le fruit d'une résidence de création en Normandie et sont inspirées des étonnants modèles anatomiques humains et végétaux du Docteur Auzoux (Eure, 1797-1880). Envisagée comme un puissant vecteur d’imaginaire, la science devient pour l’artiste le lieu de l’expérience et de la quête. Former l’hypothèse convie à une exploration des liens féconds entre art et science. Laurent Millet formule ses propres hypothèses, depuis sa position d’artiste, à coups de formes. Chacune de ses constructions est l’occasion de questionner le statut de l’image : son histoire, sa place, les phénomènes physiques qui s’y rattachent et ses modes d’apparition. Les assemblages de Laurent Millet sont des hybrides d’objets traditionnels, scientifiques, architecturaux, aussi bien que d’œuvres d’artistes dont il affectionne le travail. Former l’hypothèse se tient dans le cadre du festival Normandie Impressionniste. Visuel> Somnium, 2014.©Laurent Millet. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris