David Hockney, Normandism

Icône du pop art, David Hockney a élu domicile dans un village du pays d’Auge depuis 2019, renouvelant le regard artistique sur la Normandie. Portraits et paysages inédits de l’artiste anglais composent cette exposition exceptionnelle à la filiation impressionniste vivifiante. Conçue comme un dialogue avec les collections du musée des Beaux-Arts de Rouen, l'exposition en trois volets présente une trentaine de pièces récentes, peintes sur toile ou réalisées sur IPad. Accrochées au cœur de la collection de portraits (Caillebotte, Renoir, Modigliani…) du musée, 10 peintures d'Hockney invitent tous les publics à entrer dans l'atelier de l'artiste. Son autoportrait, des portraits d'intimes et de visiteurs révèlent l'exceptionnel d'une peinture lorsqu'elle capte l'intensité d'une présence. Ailleurs, des paysages récents viennent réinterroger ceux de Monet, Sisley et Pissarro. Enfin, dans la Moon room, 13 dessins nocturnes à l'lPad et deux peintures sur toile, en camaïeu de bleus et de noirs, irisés des reflets pâles ou dorés de la lune, ouvrent la voie à l’infini que promet la peinture, et ce quel que soit son support. Des ateliers de pratique artistique accompagnent l'exposition, reprenant, par exemple, le principe des pinceaux numériques sur IPad, technique utilisée par David Hockney. Commissariat de Florence Calame-Levert, conservatrice en chef du musée des Beaux-Arts de Rouen. Visuel> © David Hockney, photo JP Gonçalves de Lima