Alëxone Dizac | Les vides denses

Alëxone Dizac c’est avant tout un style facilement reconnaissable dès le premier coup d’œil Jeux de couleurs, de matière, personnages atypiques, jeux de mots, décalage... Ses personnages surréalistes sont mis en scène dans un monde coloré et déjanté où règne une folie douce. Le travail de l'artiste est hétéroclite et généreux. Il fait cohabiter dans ses œuvres des figures variées qui proviennent d'un bestiaire imaginaire où les animaux jouissent de bras et yeux laser, d'un vocabulaire graffiti où se mélangent tags et coulures mais aussi des techniques de peinture mettant en abyme la profondeur de ses toiles. Il nous invite à apprécier ce que l'on pourrait, au premier abord, qualifier d'un univers loufoque, chaleureux et gai. Ses créatures s'épanouissent et se dévoilent pleinement sur ses toiles dans un espace surréaliste qui nous fait tourner la tête par son absence d'horizon. De ses peintures se dégage une ambiance troublante avec des personnages qui semblent en lévitation constante. Avec chaque toile, les corps s'élèvent de plus en plus, partant à la conquête de l'Espace. Visuel : Alëxone Dizac, Bonne figure (93 x 125 cm), 2017.