Théo Mercier | The thrill is gone

Theo Mercier

Entre ascension et faillite des objets et des civilisations, Théo Mercier imagine un musée pendant la guerre, une salle des butins, le résultat d'une saisie de douane. Chacun des objets présentés contient sa fin, sa chute, son oubli, ainsi qu'une vibration politique. Ce sentiment est d'autant plus prégnant que l'artiste fait émerger, dans ce projet, une perméabilité entre conservation et actualité, entre l'intérieur du musée (le passé) et le monde extérieur (le présent, le futur). Ce qui se trouve à l'intérieur de l'exposition fait, en effet, écho à ce qui se trouve à l'extérieur. Exposition sur la disparition, entre histoire et oubli, The thrill is gone sonne comme un constat, entre splendeur et déchéance, contemplation et impuissance. Cependant, en conférant à ses objets le pouvoir de nous faire parler et de nous faire penser, Théo Mercier entrouvre le chemin des possibles. Visuel : Sans titre, Théo Mercier, 2016 © Théo Mercier & Erwan Fichou / ADAGP.