Isabelle Plat | Je t’ai dans sa peau

"Isabelle Plat est une artiste qui traite des sujets sociétaux les plus graves, mais elle le fait avec humour, distance et fraîcheur. Fidèle à ses axes de recherche historiques, elle intervient donc toujours là où on ne l’attend pas. Il ne faut pas s’arrêter à l’aspect léger de son travail, et toujours rechercher le message politique qui se cache derrière ses séries d’œuvres longuement mûries. Dans son travail, tous les sujets sont traités au second degré, et plus précisément, souvent par la dérision. (...) Le concept de sculpture d’usage, qu’Isabelle Plat a maintenant parfaitement développé, est consubstantiel à son œuvre depuis l’origine : lorsque nous avons fait connaissance, encore étudiants, il y a de cela plus de vingt-cinq années, interrogeant déjà le rapport de l’homme à la nature, elle cultivait le paradoxe en nous invitant à nous asseoir – avec délicatesse – dans des poivrons géants (en fourrure synthétique) et à nous éclairer – sommairement – à l’aide de poireaux cyclopéens (en résine ou en fibre de verre) ! (...)", écrit le galeriste Eric Mouchet. Visuel : Costume/cabane du partageur singulier & une place dans ma doudoune de rêve, Isabelle Plat. © Isabelle Plat, photo Mathias Lucas