Futur, ancien, fugitif, une scène française

Empruntant son titre à l’écrivain Olivier Cadiot, l'exposition réunit quarante-quatre artistes (ou collectifs d’artistes) né(e)s entre les années 1930 et les années 1990, qui vivent et travaillent tou(te)s, dans et avec leur époque. Ce projet, mené de façon collégiale par quatres commissiares du Palais de Tokyo, est une photographie non pas exhaustive, ni même représentative, mais simplement sensible d'une vaste et complexe scène française actuelle. « Futur, ancien, fugitif a aussi pour particularité de réunir un nombre conséquent d’artistes aux trajectoires atypiques, non linéaires ou en dents de scie, et qui parfois s’enracinent ou se propagent loin du champ de l’art. Cartographie dynamique d’une autre scène française, cette exposition réaffirme ainsi le rôle de certains passeur(se)s, de figures plus secrètes et de fugitif(ve)s en tous genres, mais surtout d’artistes qui inscrivent leur travail dans une forme de durée, qu’ils ou elles en soient à l’aube de leur carrière ou déjà à la tête d’une œuvre dense. » Franck Balland, Daria de Beauvais, Adélaïde Blanc et Claire Moulène, commissaires de l’exposition. Visuel : © Marine Peixoto, Fête Locale (de la série éponyme), 2017.