Clément Cogitore

Répartie dans les différents espaces de la Base sous-marine, une sélection d’installations de films et vidéos parmi les plus emblématiques de Clément Cogitore forme un parcours incluant œuvres de début de carrière et réalisations plus récentes, dont The Evil Eye, avec laquelle il a été le lauréat du prix Marcel Duchamp en 2018. L’exposition est également accompagnée de projections de quatre de ses longs et courts-métrages dans le cadre du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux (Fifib). A travers son œuvre, Clément Cogitore questionne notre rapport constant aux images. Il rassemble des images en mouvement tournées par lui-même ou préexistantes avec lesquelles il constitue des récits qui explorent sans relâche notre relation au monde. Tout en touchant à des faits réels comme la guerre d’Afghanistan (Ni le ciel ni la terre, 2015), les émeutes raciales de Los Angeles et la naissance du Krump (Les Indes Galantes, 2017), l’affaire Julian Assange (Assange Dancing, 2012) ou la seconde révolution égyptienne (Tahrir, 2012), les films de Clément Cogitore, à travers la représentation subtilement évocatrice de ces événements, détournent les conventions narratives habituelles. Visuel : The Evil Eye (arrêt sur image), Clément Cogitore, 2018.