Buée sur Baie | Exposition collective

Usuels, vernaculaires, compagnons du quotidien, les objets cristallisent nos habitudes de consommation, et trahissent les mécanismes qui régissent nos vies. Dans Buée sur Baie, les objets ne sont pourtant plus là pour nous servir : ils perdent leur fonction initiale (nous aider, nous « augmenter »), et deviennent gratuits, inutiles, poétiques, tout en gardant la marque de la main de l’homme (et de l’artiste) qui les aura fabriqués. Les propositions ici réunies se jouent de notre œil et nous invitent à reconsidérer ces ustensiles et formes familières (chaises, tapis, écrans, tasses, etc.) retravaillés par les artistes. Ainsi, ce coin de salle est tout à la fois brasserie, atelier de poterie, d’origami ou de taille de bois. Cette autre chaise aux lanières flexibles ne sera jamais assez solide pour nous soutenir. Et ce pan de robe irisé n’a, lui, jamais la souplesse pour nous recouvrir. C’est ce décalage entre nos habitus et ces objets, désormais autonomes, qui nous gêne et nous ravit – tout comme la buée qui empêche de voir à travers la baie, mais devient un terrain de jeu pour le doigt. Avec Louise Aleksiejew, Laurène Guarneri, Antoine Medes, Julia Pitaud, Alice Robineau, Lucas Semeraro et Léa Tesson. Visuel : La chaise, Julia Pitaud, 2015.